Association bénévole de l'Île d'Orléan

Qu’est-ce qu’on mange ?

Ce service est une livraison mensuelle de repas préparés et congelés par l’organisme La Baratte. L’Association Bénévole fait venir ses repas pour vous. À prix abordables, les mets sont variés et faciles à réchauffer. C'est une solution concrète et polyvalente en matière de préparation des repas. Essayez-les !

Fonctionnement

Faites votre choix à l’aide du formulaire de commande ci-dessous. Vous pouvez également commander en communiquant avec nous au 418-828-1586 poste 1 ou par courriel à csbeaule@abiorleans.ca. Pour connaître les prochaines dates de commande et de livraison, consulter le calendrier.

OFFRE D'EMPLOI
Campagne financement
Démarche icî
Horaire de livraison

Horaire de livraison

Une fois par mois. Pour connaître les prochaines dates de livraison et de commande, consulter le calendrier.

Clientèle

Clientèle

Les personnes âgées de 65 ans et plus vivant une perte d’autonomie, les proches aidants, les personnes en convalescence et les ménages à faible revenu sont éligibles

Coût

Coût

Variable en fonction des repas commandés.

Questions fréquentes

Quels sont les modes de paiement ?

Le paiement peut se faire par Internet sur le site d’une institution financière, par chèque ou en argent comptant.


Combien de temps à l’avance doit-on commander ?

La commande doit être faite avant le premier de chaque mois.


Des repas chauds, variés et complets parce que votre santé nous tient à coeur!

Formulaire

La baratte

Veuillez noter que les données fournies dans ce formulaire sont strictement confidentielles.

Coordonnées
Formulaire de commande de La Baratte
        Produit
Format
Prix
Quantité
Montant
2 port.
5.25 $
-
2 port.
7.00 $
-
1 Kg
10.00 $
-
1 litre
6.00 $
-
2 port.
6.00 $
-
2 port.
6.75 $
-
9 "
7.00 $
-
9 "
7.00 $
-
2 port.
6.50 $
-
500 ml
4.00 $
-
1 litre
8.00 $
-
1 litre
6.25 $
-
1 litre
4.00 $
-
1 litre
4.00 $
-
1 litre
4.00 $
-
9 "
5.00 $
-
9 "
5.00 $
-
        Livraison
2.50 $
TOTAL
0 $

«Sans votre service de livraison, ma mère ne s’alimenterait pas très bien !»

- Cliente de l’ABIO